COMMENT JE SUIS DEVENUE PESCO-VÉGÉTARIENNE !

COMMENT JE SUIS DEVENUE VÉGÉTARIENNE

Tout a commencé il y a plus de deux ans. Je ne me souviens pas de la date exacte du changement, mais je me rappelle parfaitement de tous les éléments importants qui m’ont fait prendre cette décision, celle de « devenir pesco-végétarienne« . Ce n’était pas un changement soudain, je ne me suis pas réveillée un beau jour en me disant « ma grande, à partir d’aujourd’hui tu vas arrêter de manger de la viande ». NON, depuis toute petite déjà, je détestais manger cet aliment, cela me dégoûtait tellement que je ne regardais jamais ma mère ou mon père me cuire une tranche de filet de veau ou une escalope de poulet ou de dinde (seule viande que j’acceptais de manger). Pour l’anecdote, la première fois où j’ai cuit une escalope de poulet, je n’avais pas pu la manger et le peu que j’avais ingurgité a été emporté dans un tourbillon d’eau des toilettes. Cela est certainement dû au fait que j’adore les animaux, mais beaucoup plus lié à un de mes pires défauts. Être nareuse ne me facilite pas la vie. Je suis facilement dégoutée quand je trouve un cheveu dans ma nourriture, je ne peux pas boire après quelqu’un ni manger avec les couverts de mon voisin de table que je vérifie et essuie toujours avant de commencer à manger … dure vie.

Passant … à l’adolescence ma consommation de viande animale a bien baissé, je ne mangeais plus de viande tous les jours, j’ai commencé à m’affirmer et à manger ce que j’aimais sans subir la pression des parents. Je pense que nous avons tous eu l’épisode « tu ne grandiras pas si tu ne manges pas des fruits et légumes, de la viande et des produits laitiers ». 

La transformation vers un régime pesco-vegetarien s’est poursuivi d’année en année et c’est accéléré ces deux dernières années. J’ai commencé par éliminer la viande hachée de mon alimentation après avoir regardé un épisode de The Walking Dead. Non plus sérieusement, c’était à la suite du scandale des steaks hachés en 2013. Cette histoire m’avait beaucoup intrigué, je trouvais horrible le fait de mentir aux consommateurs (chose qui arrive souvent) en replaçant de la viande de boeuf par de la viande de cheval. 

Suite à mon visionnage passionnant et plein d’émotion de Cowspiracy je suis passée à la vitesse suivante – plus de viande rouge pour toujours – déjà que j’ai toujours été du genre à ne pas aimer la viande la suppression de toutes viandes rouges a été si simple pour moi. Ce documentaire est génial car il n’y a aucune image d’abattoir ni de violence horrible, parfait pour une âme sensible comme la mienne. Le réalisateur se pose pleins de questions que tout le monde devrait se poser d’ailleurs. Tout le long du documentaire il va venir nous montrer des chiffres significatifs et nous faire part d’exemples concrets. 

J’ai également eu l’occasion d’écouter le discours très inspirant de Gary Yourofsky sur le droit des animaux. Pour peaufiner mes recherches avant de prendre une décision radicale, j’ai aussi regardé Earthings un film documentaire qui montre le traitement réservé aux animaux, la production de la nourriture, et diverses recherches scientifiques. 

Pour certains, cela peut sembler comme du bourrage de crâne, mais pas du tout. De ma part, c’était comme si un voile épais avait été enlevé de mes yeux et je pouvais enfin voir plus clair. Cela m’a beaucoup aidé à me développer personnellement et me sentir plus impliqué envers une cause qui me tenais beaucoup à coeur. Je n’arrivais plus, je ne pouvais plus me mentir à moi-même. Il faut l’avouer je mangeais très mal et je ne faisais pas attention quant à la provenance des aliments qui atterrissaient dans mon assiette 

Récemment j’ai regardé d’autres documentaires sur Netflix qui sont venus confirmer mes choix que je ne regrette pas du tout. J’espère continuer à progresser et pouvoir éliminer d’autres aliments. Aujourd’hui, je consomme toujours du poisson, des yaourts, du miel et de la crème fraiche. Je pense que le jour où je ferai mes propres courses et cuisinerais moi-même, le changement sera définitif. 

Pour les films Netflix il s’agit de : Food Choices, What the Health et Rotten.

BIEN SE RENSEIGNER 

Il existe différentes catégories de végétarisme. Nous pouvons les classer par degré allons du moins sévère au plus stricte.                                                                                                                            

  • Semi-Végétarisme –  Pesco-Végétarien(ne) / Pescarien(ne) : je fais partie de cette catégorie, j’ai exclu la viande mais je consomme du poison, des fruits de mer et des produits laitiers.                                                                                       
  • Végétarisme – Végétarien(ne) :  le fait d’exclure toute consommation de viande, de poisson et fruits de mer mais continuer à boire du lait et manger des oeufs (ou pas).                                                                                                                           
  • Végétalisme – Végétalien(ne) : ce régime ne comporte que des aliments issus du monde végétal. Pas de viande, pas de poisson ni fruits de mer et aucun produits laitiers, oeuf, miel et tout autres produits d’origine animale.                               
  • Véganisme – Vegan : le haut level donc le dernier stade de changement de régime alimentaire. Aucune consommation de produits issues d’exploitation animale, que ce soit pour se nourrir ou se vêtir. En plus de ne pas manger de la viande, du poisson, du miel et boire du lait. Un vegan ne portera pas de laine, de cuir et n’utilisera pas de produits cosmétiques testés sur les animaux.                    

FAIRE LES BONS CHOIX DE NOURRITURE

On devenant végétariens on remplace forcément la viande par le tofu, le seitan, … etc. Le goût et la texture de ces aliments peuvent être semblable à la viande et vous satisferez amplement. Cependant, faites attention, les allergies au soja et au gluten ne sont pas rares. Prenez bien le temps d’inclure petit à petit ces nouvelles ressources dans votre alimentation et voir les effets que cela procure sur votre corps. Pour obtenir de l’aide concernant les termes et les aliments qui ne vous sont pas familiers, il existe pleins de site pour vous aider. 

BIEN MANGER

Je ne dirai pas que mon régime alimentaire et parfait, que je ne m’accorde jamais des petits plaisirs gourmands de temps à autre. Il faut juste trouver le bon équilibre et remplacer les nutriments présents dans les produits animaliers par des nouveaux aliments. Assurez-vous de manger beaucoup de fruits et légumes, des graines entiers et des pâtes complètes. Prenez rendez-vous chez un(e) nutritionniste afin qu’il/elle vous explique la pyramide alimentaire végétarienne. Documentez-vous au maximum et achetez des livres de recettes de cuisines végétariennes. Vous aller enfin aimer cuisiner, c’est si simple et en général les recettes ne vous prennent pas un temps fou de préparation. Le livre de recette que vous voyez sur la photo m’a été offert pour mes collègues de travail et il est juste génial. 

TROUVER DU SOUTIEN

Le passage au végétarisme peut être mal vécu par votre entourage et vos parents et surtout par vous lorsqu’il s’agit d’une transformation radicale – du jour au lendemain. Faites participer votre entourage pendant une semaine pour vous sentir moins seul, trouver réconfort auprès de vos amis et trouvez refuges dans des magasins bio, ce sera votre deuxième maison je peux vous le garantir. Sachez qu’une décision pareil n’est pas à prendre à la légère et ne devrait vous faire souffrir.

N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions. Je serais heureuse de vous répondre.

Love, Hanah 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

SHARE:
0 comments so far.

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter